Grogue   ZuckerrohrPaliaZuckerrohrstangenRadBagacoKaraffeFlaschen

Les effets positifs

"Les actes comptent plus que les paroles" est notre devise. Ici nous voulons vous présenter nos contributions à la santé publique, à la protection de l'environnement et à l'économie, ce qui présentent des effets positifs de notre projet.

*Santé publique

Dans la plupart des cas le savoir traditionnel sur la production d'une eau-de-vie ici s'est perdu.
Le résultat de cela est que entre autre on distille trop rapidement et ainsi des bonnes et mauvaises substances ne sont pas séparées. On fait des erreurs aussi pendant la fermentation, du méthanol et des acétates, qui nuissent grave àla santé, se forment.
Si on connaît les processus biologiques on peut, déjà pendant la fermentation, éviter les substances qui ne sont pas bonnes pour la santé; tout ce qui reste après encore dans le moût va être éliminé pendant la distillation.

*Protection de l'environnement

Tout ce qui est combustible ici, va être brûlé.
Ainsi des engrais précieux sont perdus, car des engrais artificiels ne contiennent pas des oligo-éléments qui pourtant sont très importants. Egalement les sols deviennent de plus en plus faible, ainsi l'évaporation augmente, le sol ne stocke pas assez de l'eau et des substances nutritives, avec l'irrigation, sont transporté dans des couches très profondes du sol.
Nous allons pulvériser la paille de la canne et on va la travailler pour obtenir du compost. La canné pressé nous allons la moudre pour pouvoir l'utiliser entant que fourrage. Avec les excréments des vaches nous allons produire de la biogaz et utiliser cela après pour la distillation.
Les restes de la production de biogaz sont des engrais liquides trés précieux et pourraient être intégrés dans un système d'irrigation "goutte par goutte".

*Economie

Le prix de l'eau-de-vie à base de la canne à sucre baisse de plus en plus ici. Selon les règles de l'économie de marché, le prix baisse si la production est plus haute que la demande.
Egalement existe-t-il une surproduction ici pour raison de l'utilisation du sucre de betterave. Selon mes analyses la demande aussi a diminué.
Une possibilité serait de créer des nouveaux marchés, l'autre possibilité, que à mon avis est la meilleure, est d'augmenter la part de la consommation nationale, dans la manière que les gens préfèrent de consommer un produit national au lieu d'un produit importé.
Selon mes recherches le besoin national de spiritueux ne pourrait pas être assuré par la production nationale, cela veut dire, qu'on pourrait atteindre que le consommateur capverdien préfère le produit national et que ainsi, avec une demande conforme, le prix s'ajuste et la production correspond avec les attentes économiques dans la production.
On peut atteindre cela avec un produit de haute qualité et avant tout avec une diversification des produits nationaux.
Nous sommes en train de baisser les coûts de production, ce qui est un facteur principal de l'économie. En utilisant économiquement les sous-produits (la paille et la canne à sucre pressé sont travaillés et on peut faire des profits avec) on crée des profits et des postes de travail qualifiés.

 

| Home | Production | Philosophie | Effets positifs |
| Secrèts | Produits | Chez nous | Impressions | Liens |